Prioriser la transplantation renale chez les insuffisants renaux qui n'ont pas acces a la dialyse dans les regions rurales ou eloignees au Canada.

Citation metadata

Date: Feb. 7, 2022
Publisher: CMA Impact Inc.
Document Type: Article
Length: 1,964 words
Lexile Measure: 1870L

Document controls

Main content

Article Preview :

La transplantation renale coute moins cher que la dialyse (1) et est associee a une amelioration de la survie et de la qualite de vie (2) chez les insuffisants renaux. Au Canada, les systemes d'attribution des greffons renaux provenant de donneurs decedes visent en general l'utilisation la plus judicieuse possible des rares organes de donneurs, tout en veillant a l'equite et a la justice, grace a un acces equitable a la transplantation. Les patients se retrouvent en haut de la liste selon la duree de leur attente qui se calcule souvent en annees. Certains groupes candidats a la transplantation sont prioritaires, comme les enfants et les patients qui ont un systeme immunitaire tres sensibilise ou qui presentent une urgence medicale. Selon nous, les patients des regions rurales ou eloignees au Canada qui doivent quitter leur lieu de residence pour recevoir leurs traitements devraient aussi avoir un acces prioritaire a la transplantation.

Etant donne que la penurie d'organes perdure, presque tous les insuffisants renaux au Canada auront eventuellement besoin d'etre dialyses. Dans un monde ideal, les patients auraient acces a toutes les formes de dialyse (hemodialyse en milieu hospitalier, dialyse peritoneale et hemodialyse a domicile) et choisiraient la modalite qui s'harmonise le mieux avec leurs objectifs de soins et leur mode de vie. Mais dans la realite, souvent, le choix des patients est limite par leur lieu de residence. Les patients des regions rurales et eloignees au Canada ont peu acces a des unites satellites de dialyse ou recevoir leur traitement dans leur localite, et le cas echeant, l'attente est parfois considerable (3-5). Les obstacles a l'utilisation des modalites a domicile incluent l'absence de programmes formels de dialyse assistee et les exigences sur le plan des infrastructures, de l'hebergement et de la qualite de l'eau, impossibles a respecter dans certaines communautes, sans compter les preferences et les croyances des patients (6). En outre, les obstacles a la transplantation renale preventive provenant de donneurs vivants, incluant les depenses personnelles et le temps de deplacement pour l'evaluation, se trouvent accentues chez les patients et leurs donneurs potentiels qui vivent a l'exterieur des grands centres urbains (7).

Points cles

* Les insuffisants renaux qui vivent en region rurale et eloignee au Canada doivent souvent demenager pour recevoir les traitements qui les maintiennent en vie.

* Leur attribuer prioritairement les greffons renaux provenant de donneurs decedes pourrait attenuer l'importante incidence negative d'un demenagement sur leur sante et leur bien-etre.

* Une telle priorisation se justifie sur le plan ethique et concorde avec les principes d'equite, d'utilisation judicieuse des ressources et de justice distributive face a l'attribution des organes.

* Prioriser la transplantation ne devrait pas se faire au detriment de la lutte aux obstacles pour l'acces a toutes les formes de dialyse, ou de la promotion des programmes de depistage et de prevention, des soins nephrologiques hatifs et des transplantations de reins provenant de donneurs vivants pour les patients des regions rurales et eloignees au Canada.

Ces obstacles forcent souvent...

Source Citation

Source Citation   

Gale Document Number: GALE|A691484582