Generer des donnees d'essais randomises pour optimiser le traitement a l'ere de la pandemie de COVID-19.

Citation metadata

Date: Oct. 19, 2020
From: CMAJ: Canadian Medical Association Journal(Vol. 192, Issue 42)
Publisher: CMA Impact Inc.
Document Type: Article
Length: 2,359 words
Lexile Measure: 1930L

Document controls

Main content

Article Preview :

Pendant que des strategies de prevention energiques sont appliquees pour ralentir la propagation du coronavirus du syndrome respiratoire aigu severe 2 (SRAS-CoV-2), nous devons aussi optimiser les resultats cliniques chez les personnes infectees et prevenir la transmission a leurs proches. A mesure que le nombre de patients gravement malades de la maladie a coronavirus 2019 (COVID-19) continue d'augmenter, il faut dans les meilleurs delais en apprendre le plus possible sur cette maladie afin d'orienter les soins. Heureusement, dans un effort concerte, les scientifiques canadiens en recherche clinique se sont deja mobilises pour mettre sur pied des essais randomises et controles (ERC) sur des modalites therapeutiques, prophylactiques et vaccinales. En collaboration avec des collegues du monde entier, nous cherchons a determiner pourquoi et comment les chercheurs canadiens se positionnent pour generer des donnees fiables et ameliorer les resultats chez les patients, ici et ailleurs dans le monde.

Face a une maladie inconnue et terrifiante comme la COVID-19, et a des taux de mortalite potentiellement eleves et preoccupants, certains medecins et patients seront attires par des traitements non eprouves en se fiant a des speculations, des donnees in vitro, des modeles animaux, des anecdotes cliniques, des etudes d'observation parasitees par des biais de confusion quant a la gravite des cas et des essais cliniques non controles ou dotes d'une puissance statistique insuffisante qui pourraient ulterieurement se reveler errones (1-3). Par exemple, durant l'epidemie de grippe H1N1 (virus influenza de type A) en 2009, les pays se sont constitue des reserves d'oseltamivir a prix d'or et les ont beaucoup utilisees sur la base de donnees de qualite sousoptimale qui montraient un benefice potentiel chez les patients hospitalises (4). Encore aujourd'hui, etant donne qu'il n'y a pas eu d'ERC, on ne peut conclure hors de tout doute a l'efficacite de l'oseltamivir pour la prevention ou le traitement des complications de la grippe chez les patients hospitalises.

En ce qui concerne la pandemie de COVID-19, des medicaments experimentaux qui ne sont approuves actuellement pour aucune indication dans aucun pays ont deja ete largement utilises en dehors de protocoles d'essais cliniques (5). Mais un argument ethique et clinique de poids milite pour que ces soins arbitraires et aleatoires soient remplaces par des soins << randomises >>, c'est-a-dire, dans le cadre de protocoles etablis ou les patients sont d'office assignes aux options disponibles les plus prometteuses ou aux groupes temoins, de maniere a generer le plus rapidement possible des donnees sur les traitements les plus securitaires et efficaces. Cela signifie que meme si les premiers patients risquent de recevoir des traitements sur une base speculative, les patients subsequents pourront recevoir des traitements plus securitaires, fondes sur des donnees probantes.

A partir de donnees in vitro, de donnees d'innocuite publiees et de leur plausibilite biologique, l'Organisation mondiale de la sante (OMS) a priorise plusieurs medicaments a explorer pour la COVID-19 et en a recommande devaluation dans le cadre d'essais cliniques (www.who.int/blueprint/priority-diseases/key-action/ novel-coronavirus/en). Ces agents sont actuellement le lopinavirritonavir, le remdesivir et la chloroquine (ou hydroxychloroquine); a mesure que...

Source Citation

Source Citation   

Gale Document Number: GALE|A639273984