Une nouvelle vision.

Citation metadata

Author: Carol Yaple
Date: May 24, 2022
From: CMAJ: Canadian Medical Association Journal(Vol. 194, Issue 20)
Publisher: CMA Impact Inc.
Document Type: Article
Length: 1,676 words
Lexile Measure: 1570L

Document controls

Main content

Article Preview :

Au moment ou je tournais a gauche sur la rue Principale, le feu passait du jaune au rouge. Ma belle-fille et moi etions en route pour une seance d'entrainement en ce samedi matin pluvieux. Assise sur le siege passager de ma fidele Subaru, elle s'est mise a crier. Pourquoi? Je l'ignorais.

Nous avons franchi ce carrefour saines et sauves, sans percuter l'auto que je n'avais pas vue. Nos coeurs battaient deja la chamade avant meme d'avoir mis les pieds au centre d'entrainement physique. Au retour, je me suis questionnee sur l'etat de ma voiture. Mais c'est plutot moi qui avais eu une defaillance mecanique.

Quelques jours plus tard, mon ophtalmologiste, interrompant son examen, decrochait le telephone pour appeler le directeur du departement d'ophtalmologie de l'universite. << J'ai quelqu'un ici que tu dois voir, immediatement. >>

Le 1 (er) decembre 2011, le diagnostic est tombe : maladie de Stargardt, un trouble hereditaire de la retine qui affecte la vision centrale. Selon les analyses genetiques, ma mere etait porteuse d'une mutation, et mon pere, d'un variant courant. Ce probleme de sante rare touche 1 personne sur 10 000 et se manifeste souvent durant l'enfance. J'ai ete chanceuse de me rendre a 50 ans avant de devoir arreter de conduire, mais j'etais sous le choc.

Au moment ou j'ai pris place au volant de la camionnette de mon pere, a 14 ans, j'ai su que conduire une voiture serait la cle qui m'ouvrirait d'autres mondes. Il voulait que j'apprenne comme il faut, des mon jeune age. Quoi de mieux alors que de le faire dans cette bonne vieille Ford 1948 a transmission manuelle et a la carrosserie usee? Avec son enorme levier de vitesse a meme la colonne de direction et une pedale d'embrayage grosse comme un 33 tours, je devais y mettre toute ma force pour actionner l'engrenage. Et bien sur, je n'arrivais pas a bien me synchroniser.

Dans les premiers temps, je manquais rarement d'etouffer le moteur, au son des soupirs de mon pere qui sifflotait << I Can't Get Started >>. J'ai consacre une dizaine de matinees printanieres a m'exercer dans un champ parfaitement plat a la ferme de mon grandpere dans l'Illinois. Apres avoir trouve le bon rythme pour passer de la premiere a la deuxieme vitesse, puis a la troisieme, ce fut au tour de la marche arriere. << Quand on recule, c'est difficile de voir ou on s'en va >>, m'a dit mon pere--un ancien soldat et prisonnier de guerre--avec une gravite inhabituelle dans la voix....

Source Citation

Source Citation   

Gale Document Number: GALE|A704355526