Neurosyphilis se manifestant par de l'hypomanie.

Citation metadata

Authors: Caroline Jeon and Kevin Gough
Date: Oct. 18, 2021
From: CMAJ: Canadian Medical Association Journal(Vol. 193, Issue 41)
Publisher: CMA Joule Inc.
Document Type: Article
Length: 781 words
Lexile Measure: 1650L

Document controls

Main content

Article Preview :

Un homme de 60 ans vivant avec le VIH a consulte son medecin de famille pour des problemes de concentration depuis 3 mois. Au cours des 2 dernieres semaines, il a remarque un erytheme etendu et indolore au torse, au dos et aux extremites (figure 1). Il a ete consommateur de methamphetamine en crystaux, mais pas recemment. Il declarait avoir eu d'occasionnelles relations sexuelles non protegees avec des hommes et des femmes. Il etait difficile de suivre le fil de ses pensees; son debit etait rapide, il semblait distrait et formulait des plans grandioses et irrealistes, en contradiction avec sa situation actuelle. Il a perdu son entreprise et son logis. Sa numeration des lymphocytes T CD4 etait de 159 (488-1711) cellules/pL ou 0,16 (0,491,71) * [10.sup.9]/L et sa charge virale du VIH etait de 301 108 copies d'ARN/mL.

La presence d'erytheme, les relations sexuelles non protegees et les changements comportementaux nous ont fait soupconner la neurosyphilis infectieuse avec hypomanie. Nous avons diagnostique une syphilis secondaire sur la base d'un resultat positif au depistage du treponeme pale au moyen d'un test d'immunodosage serique par chimioluminescence (CMIA), d'un taux eleve au test rapide de la reagine plasmatique...

Source Citation

Source Citation   

Gale Document Number: GALE|A678710305