Erytheme au site d'une cicatrice du vaccin bacille de Calmette-Guerin apres l'obtention d'une dose du vaccin a ARN messager contre le SRAS-CoV-2.

Citation metadata

Date: Oct. 18, 2021
From: CMAJ: Canadian Medical Association Journal(Vol. 193, Issue 41)
Publisher: CMA Joule Inc.
Document Type: Article
Length: 764 words
Lexile Measure: 1740L

Document controls

Main content

Article Preview :

Une femme de 34 ans s'est presentee pour une consultation externe avec un redeme et un erytheme au site d'une cicatrice du vaccin bacille de Calmette-Guerin (BCG) obtenu dans son enfance, 7 jours apres avoir re$u sur le bras ipsilateral sa premiere dose du vaccin a acide ribonucleique messager (ARN messager) BNT162b2 (PfizerBioNTech) contre le SRAS-CoV-2 (figure 1A). Elle a signale une myalgie et de la fatigue associees au vaccin. Le site d'injection du vaccin BNT162b2 n'etait pas enflamme. On a administre la deuxieme dose du vaccin sans incident.

Une femme de 45 ans s'est presentee pour une consultation externe avec un redeme et un erytheme au site de la cicatrice de son vaccin BCG sur le bras controlateral, 4 jours apres avoir obtenu sa deuxieme dose du vaccin a ARN messager BNT162b2 (figure 1B). Le site d'injection du vaccin BNT162b2 n'etait pas enflamme et elle a obtenu sa seconde dose sans incident.

Dans les 2 cas, l'redeme et l'erytheme presents au site de la cicatrice du vaccin BCG se sont resorbes de fa$on spontanee dans les 7 jours suivants leur apparition, sans autre traitement.

On a recemment signale des cas...

Source Citation

Source Citation   

Gale Document Number: GALE|A678710306