The phylogenetic affinity of the Ordovician trilobites Agerina, Forteyaspis gen. nov., and related genera, with new and revised species from Canada and the United States.

Citation metadata

Date: Mar. 2022
From: Canadian Journal of Earth Sciences(Vol. 59, Issue 3)
Publisher: NRC Research Press
Document Type: Report
Length: 19,791 words
Lexile Measure: 1490L

Document controls

Main content

Abstract :

A phylogenetically related group of variably well-known Ordovician trilobites have in the past been assigned to six separate genera and a number of families, and their taxonomic cohesiveness has not always been recognized. When most of them have been understood to form an evolutionarily related group, they have historically most often been assigned to the genus Agerina Tjernvik, 1956, and assigned initially to Bathyuridae Walcott, 1886, and more recently to Leios-tegiidae Bradley, 1925. The systematics of this group is revised, and its 25 formally named species are assigned to four potentially monophyletic genera. Ontogenetic information from a new silicified species, together with some adult morphology, demonstrates that the group is unambiguously related to the Ordovician family Phillipsinellidae Whittington, 1950, to which it is assigned as a suite of less derived genera. The new genus Forteyaspis (type species Forteyaspis idoli sp. nov. from the Darriwilian of western Newfoundland, Canada) is proposed for four Laurentian species, and other species are assigned to the genera Agerina, Brackebuschia Harrington and Leanza, 1957, and Hexianella Zhang in Qiu et al. Other new species are Agerina boygeorgei (Floian, Nevada, USA) and Forteyaspis adamanti (Floian, western Newfoundland, Canada). Forteyaspis norrisi (Ludvigsen, 1980) is photographically revised. Key words: Trilobita, Ordovician, phillipsinellid, systematics. Un groupe apparenté sur le plan phylogénétique de trilobites ordoviciens plus ou moins bien connus a été affecté par le passé à six genres distincts et différentes familles, et leur cohérence taxonomique n'a pas toujours été reconnue. Quand il a été admis que la plupart formaient un groupe apparenté sur le plan évolutionnaire, ils ont, historiquement, le plus souvent été affectés au genre Agerina Tjernvik, 1956 et affectés initialement aux Bathyuridae Walcott, 1886 et, plus récemment, aux Leiostegiidae Bradley, 1995. La systématique de ce groupe est réexaminée, et ses 25 espèces nommées formellement sont affectées à quatre genres potentiellement monophylétiques. De l'information ontogénétique sur une nouvelle espèce silicifiée, combinée à certaines données sur la morphologie d'adultes, démontre sans équivoque que ce groupe est apparenté à la famille ordovicienne des Phillipsinellidae Whittington, 1950, à laquelle il est affecté en tant qu'ensemble de genres moins dérivés. Le nouveau genre Forteyaspis (espèce type Forteyaspis idoli sp. nov. du Darriwilien de l'ouest de Terre-Neuve, Canada) est proposé pour quatre espèces laurentiennes, et les autres espèces sont affectées aux genres Agerina, Brackebuschia Harrington et Leanza, 1957 et Hexianella Zhang dans Qiu et al. Les autres nouvelles espèces sont Agerina boygeorgei (Floïen, Nevada, États-Unis) et Forteyaspis adamanti (Floïen, ouest de Terre-Neuve, Canada). Un réexamen photographique de Forteyaspis norrisi (Ludvigsen, 1980) est présenté. [Traduit par la Rédaction] Mots-clés : Trilobita, Ordovicien, phillipsinellidés, systématique.

Source Citation

Source Citation   

Gale Document Number: GALE|A697569990